Historique

Ju-Jutsu (Art souple)

Les origines du Ju-Jutsu traditionnel remontent au temps des samouraïs. Ces techniques de combat furent développées il y a plusieurs siècles. Les différents styles étaient connus sous le nom de Yawara, Tai-jitsu, etc.

Le Ju-Jutsu devint un art martial à l'époque Edo (1603-1868) alors que la paix régnait au Japon. De nombreuses écoles ou "Ryu" furent créées. Les plus  connues sont Daito ryu, Kito ryu et Yoshin ryu.

Au début de l'époque Meiji (1868-1912) le port du sabre et lutte entre familles nobles furent interdits. Toutes les techniques de Ju-Jutsu furent codifiées dans le budo (code d'honneur).

Le Ju-Jutsu Hakkoryu

Ryuho Okuyama est né à Hokkaido en 1901. Okuyama Yoshihara est né le 21 février 1901 d'une ancienne famille de samurais. Gradué en sciences politiques, il sillonne le japon pour étudier les différents arts martiaux et la médecine orientale traditionnelle. Il rencontre Shihan Toshimi Matsuda, qui lui enseigne Daito-Ryu Aiki Ju Jutsu. Matsuda, qui est un ancien élève du fondateur du Daito-Ryu, Shihan Somi Takeda , trouve que Okuyama est excellent élève et lui donne un entrainement intensif.

En 1936, Okuyama se voit décerné une licence d'intructeur Daito-Ryu et dveint l'apprentit de to Shihan Somi Takeda. Il étudie l'Okuda (techniques secrètes) et assiste Takeda (qui devient vieux...).

En 1941, Okuyama organise l'Hakko-Ryu Kaiso Hokukusai (Ceremonie Shinto qui proclame la naissance de l'école Hakko-Ryu). A partir de ce jour, Okuyama prend le nom de "Ryuho", qui signifie: "l'épine du dragon." et appelle son école Hakko-Ryu Ju Jutsu.

Jusqu'à sa mort en 1987, Mr. Okuyama a developpé et fait connaitre son école. Près 700.000 personnes ont suivit l'entrainement au honbu dojo Hakko-Ryu à Omiya. De nombreux instructeurs ont suivi son enseignement qui a acquit une solide réputation au niveau mondial. C'est son fils Toshio Okuyama qui dirige aujourd'hui le honbu dojo à Omiya.

© Keiseikan 2014-2017