Keiseikan

Intégrité et Respect

Philosophie

Le but du Kokodo Ju-Jutsu n'est pas d'attaquer ou de blesser un éventuel adversaire, mais de maîtriser sa violence sans résistance et sans force.

La devise de l'école peut être traduite comme suit : ne pas utiliser la force, ne pas blesser et pas de compétition. Durant mon entraînement au Honbu dojo, certains mots comme (cool, relax, et no power) revenaient sans cesse. Il est très surprenant de voir avec quel relâchement musculaire les Shihans exécutent les techniques.

La méthode Kokodo fait appel aux principes suivants : l'équilibre, la stabilité et l'esquive.

Le Kokodo Ju-Jutsu utilise des méthodes de défenses à mains nues sur toutes saisies ou attaques, par exemple: coups de poings, de pieds, de bâtons et de couteaux. Le contrôle d'un opposant par une clé ou un gakun a un effet psychologique indéniable. Ceux-ci permettent de maîtriser un adversaire sans le blesser.

Comme dans la plupart des arts martiaux l'accent est mis sur l'état d'esprit dans lequel vous pratiquez votre art ! Une  association entre le mental et le physique aura une influence positive sur le pratiquant et sur son travail technique.

Dans la réalité, la rapidité d'action et l'énergie sont des atouts nécessaires.

Sur le tatami, le respect de règles élémentaires de savoir-vivre est exigé. Par exemple : le respect des moniteurs et des autres pratiquants, ainsi que du matériel et des locaux mis à disposition. Ceci ne peut qu'avoir un effet bénéfique sur les ju-jutsukas.

haut de la page

Le Ju-Jutsu « école Kokodo"

Sa philosophie et son efficacité permettent à chacun de dévelloper ses qualités physiques et intellectuelles telles que: l'équilibre, l'esprit de décision en acquérant une grande confiance en soi.

En travaillant les katas (techniques de bases) l'accent est surtout porté sur l'art de la technique. Ces techniques sont éxécutées au départ d'une situation donnée, la même pour tous.

La Self-défense

Il est nécessaire de transposer cet art dans la réalité, c'est pourquoi, dans la partie "self-défense" les techniques de bases sont adaptées à des situations concrètes.

Nos cours sont accessibles à tous quels que soient l'âge ou la condition physique.

Chacun pratique à son rythme suivant ses capacités

Les cours enfants

Le ju-jutsu est un sport complet.

Alliant maîtrise technique et coordination des mouvements, il ne peut être que bénéfique au développement physique et mental des enfants. Sa philosophie basée sur le respect ne peut avoir qu'un effet positif sur leur comportement.

Le principe des cours est le même que pour les adultes. Toutes les techniques n'étant pas appropriées à leur âge, celles-ci sont sélectionées et sont adaptées à leur niveau.

 

haut de la page

Quelle est la différence avec les autres arts martiaux ?

Une des questions les plus fréquement posées.

On peut classer les arts martiaux en deux catégories, avec et sans compétitions.

Le Ju-Jutsu traditionnel est un art martial sans compétition gardant ainsi son aspect traditionnel. Il en résulte que c'est un des sport les moins violent. Le risque d'accident est quasi nul (considération en fonction des très rares blessures observées ces dernières années). Le manque de compétition fait que cet art n'a pas guère d'impact médiatique. Le ju-jutsuka trouve sa motivation dans la recherche de la perfection et de l'efficacité de sa technique. Le Ju-jutsu est un art martial de longue haleine.

La compétition apporte l'esprit d'équipe et l'émulation entre compétiteurs. Le revers de la médaille est un nombre plus important de blessures plus ou moins graves. Le problème des sports de compétition est qu'ils sollicitent le corps au maximum de ses possibilités physiques.

Le judo, art martial basé sur la souplesse technique. Le judo actuel se pratique principalement en compétition où des catégories de poids ont été instaurées et la force musculaire joue un très grand rôle.

Le karaté est un art martial d'attaque ou de contre-attaque. Il utilise surtout les coups de poings et de pieds. La rapidité d'action est capitale.

haut de la page

Comment faire son choix parmi tous les arts martiaux ?

Les règles de base

Il est souhaitable que le club soit affilié à une organisation reconnue au niveau international. C'est d'office le cas pour les sports de compétitions qui doivent être reconnus par le COIB (pour les sports olympiques).

Tous les pratiquants d'arts martiaux recoivent une licence où figurent leur grade et l'attestation de leur affiliation au club et à l'école.

Dans les arts martiaux hors compétitions. Un certain nombre d'instructeurs mélangent quelques arts martiaux, sans rien approfondir. Ce qui ressemble à un peu de tout et n'importe quoi. Après quelques années cela engendre une frustration chez leurs élèves qui n'arrivent pas à progresser.

Quelle discipline choisir ?

Tout dépend des attentes de chacuns.

La meilleure méthode est de faire quelques cours d'essais. En général, les clubs acceptent que vous effectuiez deux semaines d'essais gratuites.

haut de la page

© Keiseikan 2014-2017